DSC01101

                                                       © P.Raffard

L’exode syrien ne fait pas que des malheureux. A Izmir, ville turque du littoral égéen faisant face à la Grèce, les commerçants du quartier de Basmane ont compris tout le parti à tirer de l’afflux de ces nouveaux « clients ». L’offre commerciale traditionnelle de costumes, chaussures et autres cosmétiques s’est enrichie depuis quelques mois de produits d’un nouveau type. Gilets de sauvetage, kits de survie, bouées sont en effet devenus les nouveaux arguments des commerçants du quartier. Vous avez dit cynisme ?

Pierre Raffard

Retour à la liste